Current Size: 100%

Version imprimable

Pôle Chirurgie

Le pôle "Chirurgie" offre, sur les sites de Quimper et Concarneau, Douarnenez et Pont l’Abbé, un accès à des spécialités chirurgicales diverses soit en consultation soit en hospitalisation. Selon le type d’intervention, il pourra vous être proposé une hospitalisation classique, une hospitalisation de semaine, ou une prise en charge dans l’une des deux unités de chirurgie ambulatoire de jour.

Celles-ci accueillent des patients ayant bébéficié d'une intervention chirurgicale leur permettant de regagner leur domicile le jour même de l’intervention. La chirurgie ambulatoire est largement pratiquée au centre hospitalier depuis plus de 10 ans dans la plupart des spécialités. Sur l’ensemble des services de chirurgie, l’établissement a la volonté d’améliorer votre séjour en augmentant le nombre de chambres individuelles environ 72 sur 122 lits en 2011.

 

Le pôle de chirurgie du CHIC de Quimper - Concarneau est structuré autour des plateaux techniques du bloc opératoire et des consultations, explorations fonctionnelles. Il s’intègre dans une organisation territoriale avec le Centre Hospitalier de Douarnenez et l’Hôtel Dieu de Pont-l’Abbé.

 

L’hospitalisation est organisée selon la durée prévisionnelle du séjour avec :

  • trois unités de chirurgie d’hospitalisation conventionnelle
  • une unité de chirurgie hebdomadaire ouverte du lundi au vendredi
  • deux unités de chirurgie ambulatoire ouvertes du lundi au vendredi, avec un accueil de 7h15 à 19h30

Quels que soient votre mode d’hospitalisation et la spécialité chirurgicale dont vous relevez, nous priorisons :

  • un haut niveau de sécurité des soins garanti par la compétence spécialisée des professionnels médicaux et para-médicaux
  • une attention particulière à tous les paramètres de qualité de votre prise en charge tels que l’hygiène des locaux, l’identitovigilance, la sécurité anesthésique, la prévention de la douleur, la proposition d’actions d’éducation thérapeutique ciblées…
  • la mise à disposition d’un matériel performant, de locaux modernes et adaptés
  • la qualité de l’accueil avec la possibilité de bénéficier d’une chambre seule ( et plus particulièrement en chirurgies hebdomadaire et ambulatoire)

Le Centre hospitalier de Cornouaille s’est engagé dans la chirurgie robotique, évolution technologique majeure en matière de chirurgie mini-invasive. L’établissement répond ainsi aux enjeux de qualité et d’innovation pour la prise en charge optimale des patients au bloc opératoire.

La chirurgie assistée par robot est une forme de chirurgie mini-invasive qui est réalisée en passant par de petites incisions. Au cours d’une intervention de chirurgie assistée par robot avec le système chirurgical Da Vinci, le chirurgien est assis à une console sur laquelle il voit des images 3D haute définition de la cible anatomique du patient. Les mouvements de la main, du poignet et des doigts réalisés par le chirurgien sur la console (hors du champ opératoire) sont traduits, en temps réel, en mouvements précis reproduits par les instruments chirurgicaux présents sur les bras robotisés.

 

La chirurgie assistée par robot permet aux chirurgiens de réaliser de nombreux types d’interventions complexes avec davantage de précision, de flexibilité et de contrôle qu’avec les techniques chirurgicales conventionnelles.

 

Les avantages de la chirurgie robotique mini-invasive

 

Cette chirurgie permet une récupération plus rapide pour le patient en diminuant le traumatisme. La précision des instruments insérés à l’extrémité des bras du robot limite les saignements, douleurs et risque infectieux.

 

Au côté d’autres techniques ou pratiques comme la Récupération Améliorée Après Chirurgie (RAAC), la chirurgie robotique améliore considérablement les suites opératoires et permet de diminuer la durée d’hospitalisation.

 

 

Les bénéfices pour le patient sont remarquables :

 

Au lieu de pratiquer de grandes ouvertures comme c’est le cas en « chirurgie traditionnelle » ou en chirurgie laparoscopique, les instruments positionnés aux extrémités des bras du robot chirurgical et contrôlés à distance sur console par le chirurgien, sont introduits au moyen de petites incisions.

 

La chirurgie mini-invasive constitue une avancée thérapeutique majeure : sécurité opératoire et postopératoire, résultats fonctionnels, confort et esthétique pour le patient.

  • Une amélioration de la durée d’hospitalisation 

L’exemple de la prostatectomie par robot assistée : par rapport à la prostatectomie ouverte, la diminution des saignements, des taux de transfusions, et de la durée d’hospitalisation sont significatifs. Compte tenu de l’expérience de Récupération Améliorée Après Chirurgie (RAAC), une diminution de la durée d’hospitalisation de 1.5 jour pour les prostatectomies est envisageable.

 

Les avantages combinés de la chirurgie mini-invasive sont  la diminution du saignement, du risque infectieux, de la douleur post-opératoire, des durées d’hospitalisation et de convalescence plus courtes. Les cicatrices sont minimes et la cicatrisation est plus rapide.

 

 

Les bénéfices pour le chirurgien : grande liberté de mouvement et précision accrue

 

La chirurgie robotique est une interaction, une symbiose entre le chirurgien et la machine pour un geste plus abouti.

  • Transformer la chirurgie ouverte en mini-invasive

Le robot complète la technique de la chirurgie coelioscopique et permet de transformer les inter

ventions en chirurgie ouverte en chirurgie mini-invasive.

Sont concernées les activités et indications suivantes :

  • Urologie : prostate, vessie, rein, neuro-urologie, chirurgie du prolapsus
  • Chirurgie digestive : colon, rectum, foie, estomac, pancréas, by pass, chirurgie bariatrique
  • Chirurgie gynécologique : cancer de l’utérus, hystérectomies complexes, endométriose chirurgie du prolapsus
  • Chirurgie ORL : cancer de la base de langue, oro-hypopharynx, larynx

Les avantages dans la pratique chirurgicale :

- le robot permet d’offrir au chirurgien, une dextérité, une précision et un contrôle inégalés dans la réalisation des interventions. Il facilite l’accès à des sites opératoires difficiles (prostatectomie radicale, hystérectomie élargie, chirurgie du rectum, …) ;

 

- la position du chirurgien est ergonomique, il bénéficie d’une vision en trois dimensions exceptionnelle, la transmission mécanisée des gestes supprime les mouvements parasites, les gestes sont donc plus précis. L’équipement permet une manipulation plus fine des tissus et des sutures plus précises.

 

Le chirurgien opère à partir d'une console placée dans la salle d'opération à côté du patient.

 

Le chirurgien commande les instruments qui sont fixés sur des bras opérateurs. Concrètement, le chirurgien utilise une manette, dont les mouvements sont reproduits par le robot, en filtrant les gestes parasites. Le robot est le prolongement du bras du chirurgien. Si besoin, ce robot peut amplifier ou réduire l’amplitude du mouvement, afin d’obtenir une précision impossible pour un humain.

 

L’amélioration des conditions techniques d’intervention du chirurgien est un gage de sécurité accrue pour le patient (précision de dissection, petites incisions).

 

Chef de Pôle

Dr Chaouki EL RASSI

Tél. : 02 90 26 44 63

DIRECTRICE DELEGUEE DE pôle

Mme Nathalie FREMIN

Tél. : 02 98 52 65 47

Cadre supérieur de pôle

Mme Stéphanie KERJEAN

 

Cadre GESTIONNAIRE DE PôLE

Mme Zélia LAZ

Tél. : 02 90 94 40 25

 

COORDONNATEURS du bloc operatoire

Hugo PALMARINI, logisticien coordonnateur

Sandrine HEMET

Claudine DORVAL